MAL TRAITÉS, après Hold-up, ce nouveau documentaire rétablit la vérité

 

Lien direct sur Odysee : odysee.com/@Vivresainement:f/mal-traites-le-documentaire-choc-sur-la-covid-19:9

Bientôt censuré ?

La question se pose, car entre la censure et l’internement en hôpital psychiatrique (cf. le Pr Fourtillan), nos maîtres esclavagistes paniquent de plus en plus, de peur de nous voir majoritairement sortir de l’hypnose qu’ils ont su, jusqu’à maintenant, distiller dans notre mental par l’ingénierie sociale.

En regardant le documentaire Mal Traités, il devient clair que l’oligarchie veut nous vendre la méthode sud-coréenne par la contrainte, en nous faisant admettre que c’est la solution (traçage, surveillance absolue de tous nos faits et gestes). Ce que les médias oublient de dire, c’est que la Corée du Sud a bien traité ses malades (avec les traitements que nous nous sommes empressés d’interdire).

D’autres pays n’ont pas le modèle de surveillance de masse de la Corée du Sud (rarement cité en exemple), comme le Maroc qui utilise les bons traitements. Et que constatons-nous ?

  • Lorsque les bons traitements sont autorisés (même sans la surveillance comme en Corée du Sud) = pas plus de morts
  • Lorsque les bons traitements sont interdits = plus de morts.

Conclusion, si nous avions laissé nos médecins de proximité soigner avec les bons traitements, sans donner le monopole à des hôpitaux qui ne sont pas faits pour ça, nous n’aurions pas eu l’affolement que nous connaissons et nous ne serions pas en train de débattre sur la nécessité de copier le “modèle” liberticide de la Corée du Sud.

J’ai vu l’intégralité de ce débat animé par M. Pujadas. C’est évident que les médias mainstream sont en pleine campagne de séduction pour nous préparer à accepter ce “modèle”. Sur fond d’insécurité grandissante, ce “modèle” nous sera imposé d’une manière toujours plus sévère et irréversible (si nous ne disons pas stop MAINTENANT). Comme toujours, ils avancent leur plan étape par étape pour installer leur version d’un nouvel ordre mondial (profitable à leurs intérêts).

À aucun moment ils n’ont dit que la Corée du Sud autorisait et reconnaissait les traitements conseillés par le Pr Raoult comme étant efficaces. À aucun moment ils n’ont parlé du Maroc ou de Madagascar… des pays qui connaissent eux aussi très peu de morts sans ce “modèle” digne des plus sévères dictatures.

Il y a donc bien une volonté malfaisante derrière les décisions politiques et nous ne sommes pas au bout du tunnel. Le risque de voir un 2021 vraiment agité augmente de jour en jour.

Soyons attentifs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *