Dr André GERNEZ – Prévention des maladies dégénératives – Cancer

 

andre_gernez« Les solutions, surtout quand elles sont simples, sont évidentes et quand c’est évident c’est humiliant. »_Dr André Gernez

Le Dr André Gernez proposa des solutions simple et efficace pour la prévention des maladies dégénératives (cancer – sclérose en plaque, schizophrénie, certaine myopathie, l’asthme, allergies, la maladie de Parkinson et Alzheimer).

Le Scandale du Siècle, formidablement bien révélé dans cette interview vidéo réalisée par Jean-Yves BILIEN. Je profite de ce post pour vous encourager à acheter les DVD de Jean-Yves BILIEN. Je l’ai fait moi-même en achetant tous ses DVD et c’est tellement plus pratique à visionner en famille et en haute qualité sur la TV ! Et en plus vous soutiendrez le travail d’un homme de vérité et honnête comme il y en a très peu sur cette terre. Ci-dessous, vous jugerez de la qualité de son travail (tant que Jean-Yves BILIEN autorisera sur YouTube cette diffusion gratuite !).

Les théories du Dr André Gernez totalement corrélé dans le documentaire de la chaîne ARTE Secrets de longévité

Actuellement visible uniquement uniquement en langue Russe !

Cette dernière vidéo apporte une solution préventive et curative que nos pays « civilisés » ont oubliée ! De plus cette solution par le jeûne thérapeutique, est elle aussi à mettre en corrélation avec les théories et solutions du Dr André Gernez.

En 2013, mon père eut un cancer du sein. J’ai naturellement cherché à en savoir plus sur cette « maladie ». La visualisation des 4 vidéos ci-dessus, dans cet ordre, m’a apporté beaucoup de réponses à mes nombreuses questions. Mais elles ont aussi suscité beaucoup de questions.

En juillet 2013 j’ai donc posé des questions à l’association APAG (association pour la défense des solutions proposées par le Dr André GERNEZ et son équipe).
Aujourd’hui, après le décès du Dr André Gernez en 2014, je décide de partager avec vous cet échange très enrichissant avec le Dr Jacques LACAZE, proche collaborateur du Dr André GERNEZ et fervent défenseur des méthodes alternatives pour guérir du Cancer.

Sylvain : Pensez-vous que l’accumulation de l’hormone de croissance constatée chez les nains Laron d’équateur, peut jouer un rôle inconnu dans ce mécanisme de protection très surprenant, comme l’absence d’Alzheimer, diabète, cancer… (documentaire Secret de longévité).

Jacques_Lacaze_9Dr LACAZE : dans le cas cité, l’hormone de croissance ne peut pas activer les récepteurs et donc l’IGF1 (Nota : IGF1 = un type de facteur de croissance) ce qui explique le retard considérable de croissance, la protection contre les cancers et le diabète (Nota : ce qui confirme la théorie du Dr André Gernez). L’accumulation de l’hormone de croissance, ne joue plus aucun rôle puisqu’elle agit par l’intermédiaire des hormones dont elle provoque la sécrétion. A priori il ne peut y avoir de protection supérieure. C’est un simple mécanisme hormonal qui intervient.
– à notre avis, l’inhibition de l’hormone de croissance devrait être le 1et acte à pratiquer dans la survenue d’un cancer, car il ne peut pas se développer en son absence. La méthode peut être utilisée à tous les stades évolutifs. Mais, il y a refus catégorique des autorités politiques et médicales. Nous ne connaissons personne qui ait réussi à obtenir cette intervention. Peut être quelques personnes liées au monde politique et médical, mais ils ne s’en vanteront pas.
– le protocole de prévention que nous préconisons ne pourrait être utilisé qu’avec des moyens lourds et sous la direction d’un médecin.
– la courbe d’incidence du cancer décolle à partir de 40 ans (voir sur la brochure). Il faut donc commencer 8 ans avant/, Mais c’est statistique et non individuel. Il s’agit d’une cure annuelle avec des doses très réduites, elle ne peut cependant pas être pratiquée durant la grossesse. Mais rien ne s’oppose à ce que les femmes la pratiquent.
– aujourd’hui, il n’y a que très de peu de médecins qui prennent en charge le suivi de la cure. Il n’y a aucun centre. (Nota : Risques d’être poursuivi par l’Ordre).

Sylvain : Concernant la solution radicale, que très peu de personnes ont pu avoir accès, il y a certaines zones d’ombre. Entre d’un côté prendre de la DHEA pour vivre en accélérer ses divisions cellulaires (70) et d’un autre côté ne plus jamais pouvoir produire d’hormone de croissance, je me pose une question en liaison avec les propos du Dr Willem dans la vidéo (vol 1) à 1H32. Il explique le bien-fondé de la somathormone pour stimuler le processus de division cellulaire des cellules embryonnaire. Si j’ai bien compris, c’est cette réserve blastique qui est sollicitée par le cerveau via la somathormone pour rétablir l’homéostasie en cas de problème. Si la production de cette hormone est suractivée par un perturbateur (disons par notre environnent pollué) c’est à ce moment qu’apparaissent les pathologies dégénératives. À la minute 1H34 il explique qu’en inhibant la production de cette hormone nous ménageons cette réserve pour la sortir au bon moment. Ma question est évidemment : comment la sortir si notre hypophyse ne peut plus jamais produire la somathormone qui permet de sortir cette réserve au bon moment ? Il me manque une information capitale pour comprendre comment le cerveau sortira cette réserve au bon moment alors qu’il n’aura plus la possibilité de libérer la somathormone. Le Dr André Gernez explique que cette inhibition n’a aucune conséquence une fois adulte, j’ai confiance, mais j’ai besoin de comprendre pour en être persuadé. Quoi qu’il en soit, il faut néanmoins dire que cette inhibition est interdite chez la femme adulte souhaitant avoir des enfants, n’est-ce pas ?

Dr LACAZE : Le mécanisme est simple. Le remplacement de nos cellules usées détruites pour la raison X ou Y se fait en quelque sorte cellule par cellule. Quand une cellule fonctionnelle meurt elle envoie un message, tout simplement par les métabolites qu’elle produit et qui provoque la division d’une cellule souche en deux cellules une nouvelle cellule souche et une cellule fonctionnelle qui remplace la cellule qui a été lysée. L’hormone de croissance n’intervient pas. Elle n’intervient que durant …… la croissance. Ce qui est valable pour toutes les colonies cellulaires. Et quand elle est en excès, elle provoque alors ANORMALEMENT une multiplication des cellules souches. Ce qui compte et qui est capital c’est la réserve en cellules souches. C’est elle qu’il faut protéger à tout prix pour vivre en meilleure santé possible et le plus longtemps possible. C’est notre réserve vitale. Vous comprendrez facilement qu’une théorie expliquée dans plusieurs volumes ne peut pas être résumée en 3 phrases. Pour préciser ce que dit le Dr Willem: c’est uniquement vrai durant la croissance: les cellules souches sont dites embryonnaires que DURANT LA CROISSANCE. Après ce sont des cellules souches adultes.

Sylvain : Je reviens sur vos propos au sujet de l’inhibition de cette hormone. Le Dr André Gernez s’exprime dans la vidéo à 1H34 pour expliquer que cette inhibition a été pratiquée des milliers de fois (en passant par le nez) puis d’autres méthodes plus modernes ont remplacé cette pratique. Aujourd’hui sur le site internet de l’association, le Dr Gernez explique ceci « Cette action peut être réalisée en ambulatoire par un radiothérapeute, ou par l’utilisation des appareils de haute technologie : Gamma Unit ou Stéréo GIHF. Cela a été démontré par le Professeur Schaub. »
Il est donc possible aujourd’hui d’avoir recours à cette méthode ?

Dr LACAZE : C’est l’éternelle question. Je pense qu’une note a été mise sur le site. Aujourd’hui cette méthode est en fait, pour faire court, interdite en France. Les raisons sont sans doute à rechercher dans les intérêts FINANCIERS du lobby de la cancérologie. Posez vous une question: des méthodes de traitement des cancers ont été mise au point durant plus d’un siècle, en vrac: Solomidés, Vernes Lakowski, Viscum album, Prioré et beaucoup d’autres. Elles ont été pour la plupart expérimentées dans des hôpitaux, etc. Et elles ont été COMBATTUES par ce lobby, grâce à l’Ordre des Médecins et les pouvoirs publics. Pourquoi ? Elles avaient un caractère commun, elles n’étaient pas cher, ne faisaient pas rentrer des sommes fabuleuses dans les caisses des labos. Bref elle ne permettait pas au mode de production capitaliste, mode de production totalement hégémonique aujourd’hui, de trouver son compte. Réfléchissez à cette question: elle est décisive et universelle. La médecine ne peut être qu’artisanale. On ne peut pas sérieusement soigner les gens à partir de statistiques, comme c’est le cas aujourd’hui. Pour être simple la médecine tourne autour des médicaments chimiques qui seuls permettent de réaliser des profits monstrueux, car industrialisables, ce qui n’est pas le cas de ce que je vous ai cité et d’autres médecines comme les médecines manuelles, l’homéopathie ou la phytothérapie (quoique l’homéopathie est en train de prendre la voie de l’industrialisation en réduisant d’une façon drastique le périmètre de l’homéopathie à une liste très raccourcie de médicaments et des dilutions standards. L’homéopathie est vidée de beaucoup de son contenu. Un rai homéopathe ne peut plus faire la thérapie qui lui parait la plus adaptée à son malade . Par contre tous les médecins pourront prescrire des produits standards. Concrètement en quoi chacun de nous est concerné? Le médecin fait un diagnostic de maladie (et déjà là il y a un problème, car une maladie ça n’existe pas, ce qui existe c’est un processus physiologique qui ne tourne pas bien) à ce diagnostic correspond un médicament déterminé par le fameux double aveugle. Le médecin vous le prescrit. Il a fait son travail, et personne ne peut lui reprocher quoi que ce soit au regard de la loi, il est dans les clous. Mais il y a un hic. Statistiquement un produit donné dans les conditions habituelles est actif pour environ 8O% des cas (ce qui est l’optimum, souvent c’est moins). Si vous êtes dans les 80%, bravo vous avez gagné si vous êtes dans les 20% vous n’êtes pas soignée au mieux, au pire vous êtes aggravé, et c’est souvent le cas.
Pour revenir à votre question, ce qui est tragique, c’est qu’existent les moyens de savoir en quelques semaines d’une part si cette irradiation est efficace et d’autre part si elle l’est, d’avoir beaucoup de renseignements sur la façon de pratiquer. Comment? Tout simplement en reprenant les dossiers des personnes qui ont été traitées de cette façon pour d’autres raisons bien sur. En général complications de diabète. Et de voir si elles ont fait des cancers et autres maladies neurodégénératives dans la suite. Nous avons par une question écrite au Sénat demandé que cette étude soit faites. Elle n’a jamais été faite. Autre argument: sans hormone de croissance un cancer s’arrête d’évoluer eau bout de 6 mois. Nous avons demandé que les personnes pour lesquelles il n’y a plus de solutions thérapeutiques classiques possibles de bénéficier à titre compassionnel de cette irradiation. On aurait aussi une réponse très rapide. Refus.

Sylvain : Est-ce que quelqu’un s’est porté sur la recherche méthodique de tous les appareils disponible dans le monde pour permettre cette inhibition ? Je suis persuadé que si la France refuse, la Russie l’acceptera ou peut-être même la Suisse ou l’Allemagne… d’autres pays peuvent se montrer plus cordiaux ! Surtout qu’il faut amortir l’achat de ce type de machine, plusieurs pays investiront et associeront le traitement à un voyage touristique. Si la demande existe alors l’offre ne tardera pas à apparaître. Ensuite chacun est libre de prendre sa décision concernant son corps en fonction des risques de cancer dans la famille ou simplement pour préserver sa réserve de cellule souche et vivre plus longtemps…

Dr LACAZE : Toutes les possibilités sont ouvertes: lancez-vous dans ce travail, mais avec des données fiables et vérifiées et la rédaction de texte clair. Mais soyez sûr que si c’était aussi simple ça aurait été fait. En France il y a des travaux d’entre les deux guerres en particulier, mais aussi des années 50 (Prioré) qui ont été totalement enterrées.
Vous faites partie, cher Monsieur, des personnes curieuses qui se renseignent. C’est très bien. J’ai 71 ans et je suis sur ces dossiers depuis plus de 40 ans et j’ai des infos qui sont arrivées durant ces 40 ans et qui continuent à arriver. Désormais, je vais les colliger.
Amicalement à vous.
Dr Jacques Lacaze

———————————-

 EN SAVOIR PLUS EN VISITANT LE BLOG DE JACQUES LACAZE

 www.prevention-cancer.net
www.cancer-et-metabolisme.fr

Posez vos questions dans « commentaires » ou par courriel si vous êtes abonnés à ma lettre d’information gratuite. Partager vos expériences et vos solutions holistiques pour la santé…

Merci !

Sylvain RAVEAU


Licence Creative Commons
Cet article, publié sur le blog Hollistic-cares, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons – Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification – 4.0 International.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *